Historique

1882: Une vingtaine de chanteurs entreprenants fondèrent une société chorale, le " Männerchor St. Ludwig ".

1888: Inauguration du premier drapeau.

1892: Pour cultiver et développer le chant choral, la société organisa le premier concours de chant auquel participèrent 40 sociétés venues de l'Alsace, du pays de Bade et de Suisse.

1905: Inauguration du deuxième drapeau.

1912: Festival de chant du canton de Huningue.

1914: La première guerre mondiale mit fin à toute activité de la société.

1919: Les chanteurs revenus des champs de bataille durent constater que beaucoup de leurs camarades avaient laissé leur vie dans cette tourmente. Cependant une nouvelle évolution se manifesta : avant la guerre il existait une autre société de chant, le " Männerchor Eintracht ". Une compréhension judicieuse mena à une fusion et "l'Union chorale 1882" était née.

1924: Premier concours régional de chant du Haut-Rhin à Saint-Louis organisé par " l'Union Chorale 1882 " auquel participèrent 54 sociétés.

1927: Participation au concours à Bâle en division 2, où l'Union Chorale fut récompensée par une couronne de lauriers.

1929: Présentation de l'opérette " Winzerliesel " de Nielke.

1930: Concours de chant à Guebwiller ou " l'Union Chorale 1882 " récolte un premier prix avec palme en or en division supérieure.

1932: (50ème anniversaire) Festivité du cinquantenaire avec inauguration du nouveau drapeau et Festival de chant du canton de Huningue. Après ce jubilé, une propagande pour rallier de nouveaux chanteurs fut organisée, ce qui fit passer l'effectif à plus de 100 membres. A cette époque fut fondé un orchestre que dirigèrent avec maîtrise Mrs. Zentner, Danner et Windt. Les sociétés parraines furent les chorales de Wintzenheim et Huningue.

1936: Exécution de l'opérette " Wenn die Himmel voller Geigen " de Marcellus avec la participation de l'orchestre.

1939: La société toujours florissante se présenta en division d'excellence au Concours International de chant de Sélestat en division excellence. Avec l'arrivée de la seconde guerre mondiale, toute activité fut arrêtée. Puis ce fut l'évacuation en 1940 de la zone et la dispersion des choristes.

1942: Les membres se retrouvèrent petit à petit et reprirent les répétitions.La chorale pût ainsi participer au poème symphonique " An die Erde " de Wittmer, à Fribourg, Mulhouse et Strasbourg. Après la libération, l'Union Chorale 1882 se retrouve, et compte 50 membres. Les répétitions ont repris sous la direction de Paul Abtey et dès 1946 L'Union Chorale 1882 se produit à la radio " Beromünster " (Bâle) et en 1948 à " Radio Strasbourg " .

1950: Participation au Concours Régional à Soultz. Chantant en première division , première section, la société obtint le premier prix en solfège, en chœur imposé ainsi qu'un prix de direction.

1952: (70ème anniversaire) Organisation du congrès de l'Association des Chorales d'Alsace. Le concert donné à cette occasion conjointement avec le " Männerchor Spalen Basel " en l'église St Martin de Bâle fût un triomphe. La même année, l'Union Chorale 1882 participe au festival du Lac des Quatre Cantons en Suisse.

1955: Participation au Centenaire de l'Association des Sociétés des Chorales d'Alsace à Mulhouse qui organisèrent un concours international de chant. L'Union Chorale 1882 obtint en première division, première section un premier prix et un prix ascendant en division supérieure.

1957: ( 75ème anniversaire) Pour son 75ème anniversaire, l'Union Chorale 1882 organise la 16ème fête cantonale avec un concert de gala. Dans les années qui suivirent la société se porta moins bien à cause de la diminution de ses chanteurs. Un petit ensemble fût crée sous les désirs de la jeunesse " The Joung Fellows " qui contribua beaucoup à la réussite de la société. Ce groupe rapporta un premier prix en 1963 au concours organisé par le " Süd West-Funk ". La société connut aussi des moments douloureux suite à la mort du président d'honneur Mr. Léon Lévy, en 1960 et de son ancien président et président d'honneur M. Lamey, en 1962. Le docteur Charles Mauz qui dirige l'Union Chorale depuis 1958, et qui en assure la présidence depuis 1964 avec une conscience, une compétence et un dévouement qui méritent les plus remarquables éloges.

1965: L'Union Chorale 1882 sous la direction du Dr. Mauz organise le Concours International de chant. Quatre grandes manifestations dont le concert de Gala, samedi le 12 Juin, les épreuves le 13 qui ont débutées à 8 h avec la participation de 21 chorales, et un concert de clôture le jour même après un grand cortège dans les grandes artères de la ville. Dans la semaine qui suit, samedi le 19 Juin, Les " Mainzer Hofsänger " ont donnés à cette occasion un concert et mettait le point final aux manifestations chorales de 1965 à Saint-Louis.

1968: Bénédiction et remise du nouveau drapeau à l'occasion du 58ème festival des Chorales du Canton de Huningue et de Sierentz, clôturé par un magnifique concert de gala. Le nouveau drapeau est un don de fidèles de l'Union Chorale 1882 : M. Rousseau. Mme Dr. Mayer et de Mme Dr. Montois. Les parrains ne furent autres que l'Union Chorale "Wespe" de Bourgfelden et le Männergesangsverein de la ville soeur de Breisach am Rhein. Le motif du nouveau drapeau, selon le directeur Dr. Mauz, se veut résolument tourné vers l'avenir de l'Union Chorale 1882 à laquelle il souhaite un nouvel essor à l'origine de son passé glorieux.

1971: Concert de Noël avec la participation de la fanfare mennonite de Bâle et le "Männerchor Klein-Basel ".

1972: Organisation du Congrès des Sociétés des Chorales d'Alsace.

1982: (100ème anniversaire) Festivités du centenaire de l' Union Chorale 1882 avec l'organisation d'un concert de gala et la participation de la chorale " Breisach am Rhein ", la " Concordia de Blotzheim " et d'autres. Organisation du 72ème festival cantonal le lendemain.

1989: Participation aux festivités du " Bicentenaire de la Révolution " avec les chorales et groupes de théâtre de Saint-Louis et environs. Environs 200 comédiens, figurants, choristes, musiciens, tambours jouent l'imposante pièce " La Guerre de la Liberté " qui a été mis en scène par Louis Perrin dans une grande arène montée sur la place du marché.

1998: Participation au Concours Européen de chant à Mulhouse ou l'Union Chorale 1882 obtient un premier prix.

2000: Organisation du congrès de l'Association des Sociétés des Chorales d'Alsace.

2001: Participation de l'Union Chorale 1882 avec les chorales de Saint-Louis à un grand concert avec la célèbre œuvre de Rossini " Stabat Mater " avec l'orchestre symphonique de Saint-Louis dirigé par Michel Garzia

2002: (120ème anniversaire) Le chœur d'hommes "Concordia" de Blotzheim et l'Union Chorale 1882 organisent un grand concert pour une œuvre contemporaine de Pierre Huwiller "Jéricho". Une centaine de choristes et musiciens ont participé à ce concert, dont la chorale d'enfants "Les Mirlitons" de Michelbach-le-Bas et l'orchestre " La Forlane " de Guebwiller. La pièce était donnée pour la première fois en France, au théâtre de la "Coupole" de Saint-Louis qui fût dirigé par Marc Parayre.

Soirée de gala le 26 octobre. L'Union Chorale 1882 de Saint-Louis invite un prestigieux chœur Russe de renommée internationale. Les "Koubans" après une introduction en chants du chœur d'hommes de Saint-Louis, poursuivent la soirée avec un succès et une prestation de grande qualité, laissant les auditeurs sous le charme de leurs voix.

2004: Le chœur d'hommes organise une soirée festival de chant qui s'intitule "Quatre Chœurs pour Trois Lys" le 23 octobre 2004 à la Coupole de Saint-Louis. La qualité des chœurs interprétés a ravi le public, notamment avec les chorales invitées qui furent d'une part: Le chœur d'hommes "Vogelweider" de Dornbirn d'origine autrichienne de la région du Vorarlberg, le Jodelchor "Die Schwarzbuebe" de la Suisse, l'ensemble vocal "Joseph Muller" de Colmar, et le choeur "Concordia" de Blotzheim.

2006: Le Choeur d'hommes Union chorale 1882 sous la demande des Amis de lectoure de Saint-Louis à l'occasion du 25ème anniversaire du jumelage de l'association avec les Amis de Saint-Louis à Lectoure accompagne celle-ci et y donne des concerts et chante à la cérémonie officielle. 

2007: (125ème anniversaire ) L'Union Chorale 1882 organise à l'occasion une soirée "Festival de chant" à la salle des fêtes de Saint-Louis avec la participation du choeur d'hommes "Liederkranz" d'Attenschwiller, le chœur d'hommes "Concordia" de Blotzheim, l'ensemble vocal 'Eur'Aubade" de Saint-Louis, la chorale Ste Cécile de Saint-Louis-Neuweg, le "Manhattan Jazz Choir" de Huningue, le chœur d'hommes "Chorale 1862" de Riquewihr, et la talentueuse "Joe Marshall" d'Attenschwiller.

2008: Le chœur d'hommes "Union Chorale 1882" de Saint-Louis s'associe au projet "Orphéonies" avec le chœur d'hommes "Concordia" de Blotzheim, les chœurs d'hommes "Hégenheim- Buschwiller" et l'Orchestre Harmonie de Saint-Louis. Deux concerts furent donnés au théâtre de la coupole à Saint-Louis.

2009: Sous l'impulsion de Monika Munch slovaque d'origine résidant en Alsace, est née un beau projet sous la forme d'un échange international France-Slovaquie entre l'Union Chorale 1882 et un chœur d'hommes de Trnava en Slovaquie "Les Bradlans". L' Union Chorale durant le weekend de l'ascension 2009 a rencontré les Bradlans en Slovaquie. De nombreuses visites de la région et Bratislava, la capitale ont été organisées avec 3 concerts donnés dans la région. Le retour se fera en Alsace organisé par l'Union Chorale 1882 en Juin 2010.

2010: L'Union Chorale 1882 de Saint-Louis a reçu du 18 au 22 Juin le choeur d'hommes "Les Bradlans" de Slovaquie. Durant ce séjour ils ont visités plusieurs sites avec entre-autre Eguisheim, Colmar, Ferrette, Bâle, Huningue, le musée national de l'Automobile. Le chant était à l'honneur avec 3 concerts dont Eguisheim, Saint-Louis et Ferrette qui a connu un fort succès.

2011: L'Union Chorale 1882 après presque 130 années d'existence devient le "Choeur d'Hommes de Saint-Louis" .

2012: Année du 130ème anniversaire, le chœur d'hommes participe et organise de nombreux concerts pour fêter l'évènement. Nous noterons en particulier une première participation aux fêtes médiévales de Ferrette. A cette occasion, les choristes achètent des tenues de moine pour s'intégrer de la manière la plus authentique au dispositif pensé par les organisateurs… les choristes mettent en scène de petites saynètes et donnent de nombreuses aubades dans les rues de la ville.

Translate »